Faisons un peu de ménage sur les produits d’entretien

0
731
Nous utilisons des produits d’entretien tous les jours (ou presque !) mais, finalement, savons-nous réellement ce que nous utilisons ? Essayons de voir ensemble ce qui se cache derrière les noms étranges que nous pouvons lire sur les emballages de nos produits de nettoyage.

Des ingrédients aux noms étranges…

Les produits ménagers sont composés d’ingrédients aux noms étonnants… Précisons de quoi il s’agit et les dangers qu’ils représentent :

  • azurants optiques : ils se déposent sur le linge pour refléter une partie des UV et donner l’illusion d’un linge plus blanc. Il sont autorisés par l’Ecolabel.
    Ils sont peu biodégradables, allergènes et susceptibles d’être cancérogènes.
  • enzymes : elles accélèrent la destruction des tâches sur le linge.
    Dans les produits d’entretien conventionnels, elles sont souvent d’origine OGM.
  • phosphates : ils empêchent le dépôt du calcaire pour adoucir le linge. Ils sont interdits dans toutes les lessives, mais souvent remplacés par des phosphonates.
    Ils sont polluants et faiblement biodégradables (prolifération d’algues dans les cours d’eau).
  • séquestrants : ils augmentent l’efficacité du détergent en fixant le calcaire (exemples : EDTA – Ethylene-Diamine-Tetra-Acetic – ou citrates).
    Ils sont très polluants pour les rivières.
  • solvants : ils sont utilisés pour dissoudre les agents lavants dans le produit détergent et pour sécher plus rapidement sans traces.
    Ceux des produits ménagers conventionnels sont irritants en cas d’inhalation.
  • tensio-actifs : ils favorisent la pénétration de l’eau dans le tissu pour décoller les salissures et les éliminer dans l’eau de lavage. Leur nature chimique détermine leur pouvoir moussant, désinfectant ou adoucissant (exemple : Laurylether Sulfate).
    Les tensio-actifs d’origine pétrochimique sont irritants pour la peau, peu biodégradables et toxiques pour la vie aquatique.

En voyant cette liste, on peut vite prendre peur ! Mais alors que faire ?

Quelles sont les alternatives ?

D’autres options existent pour éviter ces produits dangereux pour l’homme et pour l’environnement : les labels sont là pour les mettre en avant.

  • l’Ecolabel européen : il est présent sur beaucoup de produits d’entretien. Il est attribué après certification et contrôle par un organisme indépendant agréé.
  • NF environnement : il est l’équivalent français de l’Ecolabel européen.
  • Ecocert : il va plus loin que l’Ecolabel et que le label NF environnement, avec une plus grande exigence.
  • Cradle to Cradle : ce label (en français « berceau au berceau »), venant des Etats-Unis, permet de recycler à l’infini les produits. Il va donc encore plus loin que tous les labels cités précédemment.

Vous voulez en savoir plus sur les labels et leur réelle valeur ? Alors, cliquez ici !

Pour protéger l’Homme et son environnement, on fait sans aucun doute d’abord attention à l’alimentation… et nombreux sont les sujets qui lui succèdent. Mais pensons aussi aux produits ménagers ! Et si vous avez besoin de conseils pour faire les bons choix, n’hésitez pas à nous contacter.

Avez-vous trouvé cet article utile ? Oui Non 14 personnes sur 14 ont trouvé cet article utile.

LAISSER UN COMMENTAIRE