Une peinture qui purifie votre air

0
337

Aussi surprenant que cela puisse être, l’air intérieur de nos locaux est de 5 à 10 fois plus pollué que l’air extérieur ! Or, la plupart d’entre nous passons 90% de notre temps dans un espace clos ! Les enfants, personnes âgées et personnes fragiles en souffrent.
Un des grands responsables de cette pollution, c’est le formaldéhyde. Il n’est pas le seul mais c’est le plus important et le plus agressif. Il est cependant possible de le neutraliser en grande partie… réponses à des questions utiles !

Le formaldéhyde… qu’est-ce que c’est ?

C’est le polluant numéro 1 des espaces clos. Cette odeur particulière qui se dégage au déballage d’un meuble en panneaux de particules (aggloméré) en est le révélateur le plus caractéristique. Ces molécules de formaldéhyde sont nocives pour l’organisme humain.

Que se passe-t-il lorsque l’on se trouve dans un environnement touché ?

Déclaré cancérogène par l’OMS, ce composé organique volatil (COV) provoque allergies, asthme, irritations du nez ou des yeux, rhinites et migraines

Où se situe exactement le formaldéhyde ? 

On le trouve dans les produits dont nous nous entourons. Ils sont diffusés dans l’air intérieur de nos locaux sur une durée très longue après introduction dans notre espace de vie intérieur par un grand nombre de produits tels que les produits d’entretien, les textiles d’ameublement, rideaux, les meubles, les coussins, mousses, parquets, moquettes, tapis, les combustions ménagères, les peintures et vernis solvantés ou contenant des COV (Composés Organiques Volatils) le mobilier moderne à base de panneaux agglomérés, de revêtements plastiques, de colle pour revêtements de sols… La pollution se logeant partout, la liste est longue !

Que faire pour échapper à ce composé ?

Certains gestes simples peuvent permettre de diminuer cette pollution intérieure, par exemple :
– aérer régulièrement ;
– installer une ventilation mécanique contrôlée performante ;
– limiter l’usage de certains produits nocifs, choisir des produits peu polluants classés A+ ou label écologique.
Il existe également une solution complémentaire : la peinture dépolluanteC’est une peinture qui capte et détruit les formaldéhydes. La plupart du temps, les fabricants de peintures recourent à une technique de dépollution (mise au point et brevetée par ONIP en 2013) : la captation chimique, qui se fait par adsorption (phénomène physico-chimique qui vise à la condensation d’éléments solides ou liquides afin de les purifier).
Chaque industriel a développé sa propre formule, mais les principes restent similaires.

La peinture contient des molécules, qui, en contact avec l’air grâce à sa microporosité, absorbent les polluants présents dans l’air intérieur, principalement le formaldéhyde, dont elle casse la molécule, recompose et transforme en molécules inertes, inoffensives.
Toutes ces peintures dépolluantes sont classées A+, c’est-à-dire qu’elles émettent elles-mêmes très peu de substances polluantes dans l’air.

Dans quelles pièces la peinture dépolluante est-elle à privilégier ?

Partout ! Sauf à l’extérieur, c’est inutile…
Mais en priorité, les chambres, les salles de classe, les locaux à sommeil et les bureaux sont les endroits les plus concernés, car c’est là qu’on passe le plus de temps.

Tous les locaux accueillant des personnes fragiles ou sensibles, enfants, personnes âgées, personnes malades ou allergiques, doivent ainsi faire l’objet d’une attention particulière lors du choix de la peinture à mettre en œuvre lors d’une rénovation. De plus, la réglementation impose une surveillance de la qualité de l’air intérieur des établissements recevant du public (articles L.221-8 et R221.30 et suivant du code de l’environnement). 

Partout où il y a des meubles en bois aggloméré, des revêtements de sol PVC, stratifié, moquette, de la colle, des textiles d’ameublement, dégainez votre nouvelle arme : la peinture dépolluante qui participera à la protection et au confort des usagers (au niveau public ou personnel) de vos locaux.

Vous avez en gestion un établissement recevant du public ou un lieu de travail, ou tout simplement votre propre logement ? Pensez-y, cette peinture est faite pour vous ! Vous la trouverez chez deux de nos fournisseurs référencés au Cèdre à tarif négocié, dans le marché « peinture et revêtement de sol« . Il y a de plus en plus de peintures qui ont des pouvoirs insoupçonnés ! Merci aux services R&D qui travaillent à notre bien-être et notre santé, nous ne sommes pas au bout de nos surprises… !

Avez-vous trouvé cet article utile ? Oui Non 11 personnes sur 12 ont trouvé cet article utile.

LAISSER UN COMMENTAIRE