Changer d’opérateur de téléphonie : un “bye-bye” à bien préparer !

0
941
Changer d’opérateur de téléphonie n’est, en soit, pas compliqué, mais il est nécessaire de se poser en amont les bonnes questions ! Car il est impossible de revenir en arrière.
Voici quelques questions à vous poser impérativement avant de passer à l’acte !

1/ Sommes-nous encore engagés chez notre opérateur actuel ?

C’est LA question à se poser, et souvent celle qui est à la base du plus grand nombre de litiges, quand elle n’a pas été prise en compte avant de changer.

En effet, la plupart du temps, les forfaits professionnels comprennent une période minimale d’engagement de 12, 24, 36 mois ou plus. Au-delà de ces délais, vous êtes libre de quitter votre opérateur quand vous le souhaitez.
ATTENTION : certains opérateurs appliquent une tacite reconduction à la fin de la période minimale d’engagement. Celle-ci est généralement d’un an renouvelable. Arrivée en fin de période minimale d’engagement, vous n’êtes donc pas forcément libre de quitter votre opérateur simplement et sans frais.
Le mieux pour éviter tous désagréments et mauvaises surprises est de contacter le service client de votre opérateur actuel afin de vous assurer que vous n’êtes plus engagé auprès de lui. L’idéal est qu’il vous confirme cela par écrit. Ainsi, vous pourrez vous engager sereinement auprès d’un autre opérateur.

2/ Allons-nous avoir des frais de résiliation ?

Non ! Si vous n’êtes plus engagé auprès de votre opérateur actuel, vous êtes libre de le quitter sans frais.
En revanche, si vous décidez de résilier votre abonnement avant la fin de la période d’engagement (ou de la période de tacite reconduction), votre opérateur peut vous facturer des frais de résiliation.
La plupart du temps, il s’agit de payer les mois restants jusqu’à la fin de l’engagement. Attention toutefois, car certains opérateurs majorent ces frais. C’est une pratique légale et peu de recours sont possibles. Les frais qui seront appliqués dans le cas d’une résiliation avant la fin de la période d’engagement sont indiqués dans les conditions générales de ventes que vous avez reçues lorsque vous avez signé votre contrat.
Si vous ne les avez plus ou si vous souhaitez être sûr que vous n’aurez pas de frais à payer, je vous invite à contacter votre service client.
ATTENTION : Il y a toujours un délai de préavis à respecter avant de résilier un contrat. Le contrat continue à courir pendant ce préavis et les frais d’abonnement sont donc à payer.

3/ Pouvons-nous garder les numéros actuels ?

Oui, il faut pour cela demander la portabilité du numéro. Votre nouvel opérateur peut s’en charger pour vous, mais il faut bien le lui notifier.

4/ Avons-nous des démarches à effectuer auprès de l’ancien opérateur pour résilier nos contrats ?

Cela dépend de votre nouvel opérateur et de l’opérateur que vous souhaitez quitter. Certains se chargent des démarches et vous n’avez rien à faire, d’autres ne le font pas. Il faut donc également vous renseigner auprès de votre nouvel opérateur.
D’une manière générale, lorsque l’on veut changer d’opérateur de téléphonie, on ne se pose jamais trop de questions ! En cas de doute, n’hésitez pas à contacter les services clients de vos opérateurs qui sont à même de répondre à vos questions. Bien anticipées,  celles-ci peut éviter beaucoup de complications et des frais parfois très importants à payer.

Avez-vous trouvé cet article utile ? Oui Non 1 personnes sur 1 ont trouvé cet article utile.

LAISSER UN COMMENTAIRE