Wifi – ce qu’il faut savoir avant de couper le cordon !

2
1649
Nous évoluons incontestablement aujourd’hui dans un contexte de mobilité : les réseaux de transport se développent et les moyens de communication nous permettent d’interagir avec le monde entier, où que nous soyons. Le Très Haut Débit (fibre, 4G…) et la numérisation de notre société tendent à modifier rapidement nos usages et donc nos attentes. Le saviez-vous ? 39% des personnes exigent un accès wifi sur leur lieu de vacances (source : le figaro). Je vous propose un tour d’horizon pour tout savoir sur la mise à disposition d’un accès wifi au sein de votre établissement. 

Comment s’y prendre ?

La possibilité d’accéder à internet via un réseau wifi est devenu aujourd’hui un service essentiel et une attente forte, notamment des jeunes générations. La première question à se poser concerne la zone à couvrir. En effet, elle est fonction de votre activité, une entreprise n’ayant pas les mêmes besoins qu’un établissement scolaire ou une structure proposant de l’hébergement (foyer, hôtel…).

Sachez que toute zone peut être couverte par un accès internet. Il peut cependant y avoir certaines complexités si des éléments viennent perturber la transmission des ondes (murs épais, arbres…) mais il sera possible, la plupart du temps, d’apporter malgré tout l’accès à internet sans fil. Chaque lieu est différent et nécessite plus ou moins de bornes pour être couvert. De toute façon, vous aurez besoin de rencontrer un installateur qui fera une étude de couverture wifi de votre établissement et saura chiffrer précisément le coût de l’installation en fonction de votre demande et des lieux concerné. En rencontrer deux sera l’occasion, pour vous, de comparer à la fois le montant de la facture, mais également les préconisations d’installation proposées (le nombre de bornes, type de portail…). Cela vous permettra d’y voir plus clair et de faire votre choix en toute sérénité. Nous avons négocié auprès de 3 fournisseurs (2 spécialistes wifi et 1 généraliste des réseaux télécoms) des conditions avantageuses.

Petit préalable avant l’installation de bornes d’accès au wifi, assurez-vous que votre accès internet est suffisamment dimensionné pour permettre un débit (« la bande passante est-elle suffisante ? ») acceptable pour votre projet. C’est un point essentiel : vous pouvez avoir la meilleure couverture wifi qui soit, si votre lien internet, sur lequel sont branchées les bornes wifi, est sous-dimensionné, la couverture wifi ne compensera pas le manque de bande passante. Pour mieux comprendre les enjeux de l’accès internet, lisez notre article : ADSL, SDSL, fibre optique… les clés pour être bien câblé ! 

Quelques exemples de paramétrages possibles…

Après avoir ciblé la zone que vous souhaitez couvrir en wifi, vous allez pouvoir définir plusieurs règles de fonctionnement de votre installation, qui seront fonction de la configuration de votre établissement, mais également de la typologie des personnes amenées à se connecter à votre réseau.

Paramétrer plusieurs réseaux wifi : vous avez la possibilité de créer plusieurs réseaux en donnant accès à des paramètres différents. Vous pouvez ainsi créer un réseau interne pour vos salariés et un autre réseau pour les personnes externes, qui n’auront accès qu’à internet, par exemple, et non à vos différentes applications.

Paramétrer des variations de débit en fonction de la zone, du nombre de personnes connectées, de l’horaire ou du réseau wifi. Vous pouvez, par exemple, faire le choix de donner plus de bande passante au réseau des “salariés” et moins au réseau “invités”. Vous gardez ainsi une certaine maîtrise des connexions.

Côté réglementation… votre responsabilité est engagée

L’article L. 34-1 (du code des postes et communications électroniques) alinéa II stipule : « les personnes qui, au titre d’une activité professionnelle principale ou accessoire, offrent au public une connexion permettant une communication en ligne par l’intermédiaire d’un accès au réseau, y compris à titre gratuit, sont soumises au respect des dispositions applicables aux opérateurs de communications électroniques en vertu du présent article ».
En partageant votre réseau internet, de nombreuses personnes sont susceptibles de s’y connecter, qu’elles se trouvent à l’intérieur de votre établissement, ou à l’extérieur de celui-ci, car les ondes ne s’arrêtent bien évidemment pas aux murs de votre enceinte. En outre, vous avez l’obligation de tracer l’exhaustivité de toutes les connexions des personnes qui accèdent à internet via votre accès wifi, afin de pouvoir les communiquer si besoin. Le code des postes et communications électroniques liste d’ailleurs les différents types de données qui sont obligatoirement à conserver.
Qui dit données collectées… dit loi informatique et liberté ! Cela vous oblige, dans le cadre de cette loi, à informer les utilisateurs de votre réseau de la collecte de ces informations et en faire préalablement une déclaration à la CNIL.

Pour protéger votre réseau…

> Mettre un code d’accès ou obliger l’utilisateur à s’identifier pour accéder au réseau peut être une bonne alternative permettant de limiter les accès frauduleux et d’éviter l’accès aux actes non-autorisés sur internet.

> Mettre en place une charte d’utilisation du réseau wifi. Cela permet d’instaurer une « législation de proximité » et encadre ainsi l’utilisation de votre réseau. En effet, même si vous mettez en place un code d’accès, cela ne vous protégera pas des comportements de certains utilisateurs. Cette charte doit bien évidemment être acceptée avant la navigation et engage l’utilisateur à ne pas accomplir telle ou telle action.
L’ensemble des fournisseurs référencés au Cèdre sont capables de répondre à tous vos besoins en terme de couverture wifi et de portails de gestion de réseau (notamment concernant l’aspect légal). N’hésitez pas à les appeler pour échanger avec eux.

En guise de conclusion et dans l’élan de notre congrès d’entreprise sur l’écologie intégrale, je ne peux m’empêcher de penser à nos congrégations religieuses adhérentes qui offrent, pour la plupart, un vrai temps de déconnexion pour nous faire profiter de l’instant présent.

Avez-vous trouvé cet article utile ? Oui Non 13 personnes sur 13 ont trouvé cet article utile.

2 COMMENTAIRES

  1. Bonjour Clément NICOT vous avez écrit :
    En partageant votre réseau internet, …, vous avez l’obligation de tracer l’exhaustivité de toutes les connexions des personnes qui accèdent à internet via votre accès wifi… Cela vous oblige, dans le cadre de cette loi, à informer les utilisateurs de votre réseau de la collecte de ces informations et en faire préalablement une déclaration à la CNIL.

    Question : Comment faire cette déclaration à la CNIL ? merci F Jacques AUDEBERT

LAISSER UN COMMENTAIRE