Bien s’équiper pour bien jardiner

0
306

Les jardins participent à la diversité de nos écosystèmes et améliorent notre cadre de vie, mais ils demandent également beaucoup de soins de notre part. Si nous souhaitons que nos jardins soient beaux et agréables, c’est tout au long de l’année que l’entretien doit être réalisé, en particulier à la fin de la période hivernale. Soigner et entretenir ses espaces verts ne s’improvise pas si on veut donner à son jardin l’effet qui lui revient.

Outil adapté = tâche bien réalisée

S’il faut connaître les gestes de bases pour se lancer dans l’entretien des espaces verts, il faut surtout posséder l’outillage adéquat. Il y a, dans l’entretien du jardin, beaucoup de tâches à réaliser : de la tonte au désherbage, en passant par le débroussaillage, le ramassage de feuilles, l’élagage, la taille des haies et des arbustes, l’arrosage, le binage… Si une à deux tailles par an peuvent suffire pour les haies ou les arbustes, il en est autrement pour l’herbe qui, du printemps à l’automne, doit être tondue en moyenne tous les 10 jours, ou pour le désherbage qui est très chronophage.

Posséder les bons outils permet alors d’optimiser ses efforts et ainsi d’être plus efficace. En effet, à chaque tâche correspond au moins un outil adapté qui permettra d’effectuer l’action dans des conditions agréables et d’avoir un résultat appréciable.

Remontez vos batteries !

Ils se développent depuis quelques temps et présentent beaucoup de qualités : les outils sur batterie sont de plus en plus visibles dans nos jardins. Fonctionnant avec une batterie unique qui s’adapte sur tous les autres appareils de jardinage (pourvu que la marque soit identique), ce système sans fil permet de ne plus avoir à sortir la rallonge ou à faire son mélange. Voilà un outil moins bruyant, qui ne rejette pas d’odeur et qui produit moins de vibrations, ce qui évite d’avoir les bras engourdis et d’avoir donc des mouvements plus fluides.

Les batteries, de plus en plus puissantes, permettent de faire rivaliser ces appareils avec les outils plus traditionnels. En effet, l’ampérage augmente toujours davantage (5, 6 voire 9Ah) et dans le même temps les voltages sont plus importants (36V pour le plus courant, 40V, 48V). Parallèlement, l’autonomie permise par les batteries ne cesse d’être de plus en plus importante. Ont également été développées des batteries portées sur le dos qui permettent une plus grande puissance et une autonomie plus longue encore. Et c’est bien au niveau de la pollution sonore que les outils électriques sont particulièrement intéressants !

Beaucoup d’atouts pour ces outils à batterie ! Et sans parler de l’alternative écologique que ces outils présentent en comparaison de leurs compagnons fonctionnant à l’essence… En effet, l’émission de CO² se trouve très amoindrie par l’utilisation de tels engins. Mais, même si la très faible émission de CO² sur le lieu d’utilisation des batteries est incontestable, restons en revanche mesurés sur l’impact environnemental d’une batterie lors de sa phase de fabrication.

À noter : on trouve actuellement sur le marché et chez nos fournisseurs référencés des batteries capables de tenir 1 journée de travail sans recharge. Et ici, on ne parle pas seulement de jardinage ponctuel ou de loisir mais aussi d’entretien professionnel d’espaces verts.

Toutefois, si les appareils sur batterie présentent autant d’avantages, ils ont un inconvénient : le prix des batteries, qui est rarement en-dessous de 300 €

Des outils pour chacun…

Vous trouverez tout ce qui vous est nécessaire pour bien entretenir votre jardin avec le Cèdre dans le marché “matériel et outillage d’entretien d’espaces verts”. Avec du matériel de qualité, vos jardins seront toujours plus beaux et agréables. N’hésitez pas à contacter nos fournisseurs pour avoir des informations plus précises sur des outils en particulier. Et bon jardinage !

Avez-vous trouvé cet article utile ? Oui Non 4 personnes sur 4 ont trouvé cet article utile.
PARTAGER
Article précédentRGPD : c’est qui le pilote ?
Article suivantUn espace aménagé sans risque d’incendie
Chef de marchés Bâtiment Architecte DPLG - Après 25 années d'exercice de la profession d'architecte, il négocie pour vous les marchés : > sécurité Incendie : protection Incendie, SSI ; > fournitures du bâtiment : peinture, fournitures électriques, outillage-sanitaire, matériaux de construction, tubes & PVC, location de matériel, cabines sanitaires, entretien des espaces verts

LAISSER UN COMMENTAIRE